Après l’expiration hier de l’ultimatum d’Aba’a Minko invitant Ali Bongo à quitter le pouvoir qu’il usurpe, un nouveau terroriste gabonais vient de prendre le relais. Dans une vidéo postée hier, le kamikaze donne cette fois 36 heures à Ali Bongo pour s’exécuter. Faute de quoi, il ferait tout sauter.

Contrairement à Aba’a Minko qui s’est fait capturer trois heures seulement après son annonce vendredi, les autorités gabonaises n’ont toujours pas réussi à mettre la main sur ce terroriste masqué qui dit agir au nom d’Allah. Le terroriste présumé a pris soin de poster anonymement son message d’un compte piraté.

Les gabonais doivent-ils craindre pour leur sécurité après cette annonce qui terrorise une de plus l’opinion ? Le silence accablant d’Ali Bongo sur cette affaire est plus que jamais déconcertant même si, Aba’a Minko le premier terroriste politique gabonais n’avait pas de vraies bombes pour conduire sa fausse-vraie opération de libération du peuple.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here