Les deux tourtereaux auraient un second enfant

Ali Bongo serait-il un véritable Dom Juan, multipliant les conquêtes sexuelles à travers le monde ? Marié à une Américaine puis divorcé pour pouvoir épouser la franco-marocaine Sylvia Bongo, Ali Bongo n’a vraiment pas oublié ses anciennes conquêtes locales gabonaises. Un second enfant cachée ?

Selon les informations exclusives de Jonas Moulenda, notre Dom Juan national de président serait retourné à ses anciens amours tumultueux. Son ex, Joyce Jennifer Ondo, qui l’avait poursuivi en avril 2016 pour qu’il reconnaisse leur première fille, vient de nouveau de mettre au monde un enfant de lui. Si l’on en croit ces informations, Ali Bongo serait un président à l’activité extra-conjugale débordante ! Comme son père Omar Bongo qui avait reconnu près d’une centaine d’enfants de par le monde !

Le nouveau membre de la famille présidentielle serait né le mois dernier (mai 2017), croit savoir le journaliste Jonas Moulenda citant des sources bien introduites. A y voir plus près, ce serait l’affaire du test d’ADN réclamé par la nièce de son ancien compagnon de musique Jimmy Ondo, qui aurait rapproché de nouveau les deux tourtereaux. Au point de s’envoyer en l’air et de se donner un nouvel enfant en guise de « calumet de la paix » judiciaire, enclenché contre lui en France.

Dans cette affaire d’infidélité notoire, c’est Sylvia Bongo qui doit être contente d’apprendre les escapades récurrentes de son mari et époux qui comme tout bon gabonais, sait ramener du « dehors » de nombreux enfants. Espérons simplement que pour cette fois, il daignera reconnaître ce nouvel enfant, comme cela n’a pas été le cas pour leur première fille, Amissa Albertine Ondo, née le 26 mai 1998.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here