Dure dure la vie sur les réseaux sociaux où l’on n’est jamais à l’abri d’une entourloupe en tout genre. Une jeune internaute gabonaise l’aura appris à ses dépends. Elle qui s’est fait dérobé 40.000 FCFA pour un certificat médical pour intégrer la SEEG.

Un individu, se présentant sur Facebook comme un recruteur de la Société d’énergie et d’eau du Gabon (SEEG) et qui, à travers diverses annonces, invitait des personnes en quête d’un emploi à le contacter via Messenger pour plus d’informations, vient de faire une victime.

Dès que le contact a été établi, l’homme a orienté la jeune gabonaise vers un pseudo-médecin pour l’établissement d’un certificat médical en urgence. En raison de ce caractère d’urgence, le document était facturé à 40 mille francs, le montant devant être réglé électronique-ment.

Seulement voilà : après que la victime a suivi toutes ces instructions, silence radio. En allant porter plainte à la police, elle a appris qu’elle est la énième victime d’un type d’escroquerie qui devient de plus en plus fréquent sur la toile.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.