Insolite People Société

Les igbos du Nigéria appellent à prier pour leur frère Ali Bongo hospitalisé à Riyad !

L’état de santé d’Ali Bongo inquiète tout le continent. Alors que ses origines nigérianes avaient failli lui coûter la présidentielle de 2016, sa maladie “sévère” qui l’a obligé à s’éloigner du Gabon, pourrait faire renaître la polémique sur ses origines extra-gabonaises. Recevant des prières de part le monde, Ali Bongo se serait bien passer de celles-ci provenant de la communauté Igbo du Nigéria.

Ce vendredi matin, un tweet posté par un internaute se réclamant de l’ethnie Igbo du Nigéria, a appelé cette communauté linguistique à prier pour Ali Bongo. Et pour cause, Ali Bongo serait bien un des leurs : “il a été adopté durant la guerre civile du Biafra/Nigeria“, rappelle en anglais IgboNative, un compte défendant la culture et la nation Igbo sur Twitter.

COPIED: The President of Gabon Ali Bongo ondimba is sick pls pray for his quick recovery as you would remember he is the adopted son of the former President of Gabon , he was adopted during the Nigeria/Biafra Civil war , he is an Igbo man …by rare dent of fate is pic.twitter.com/AcsDtmb9eY

— IgboNative (@IgboNative) 9 novembre 2018

Et d’ajouter : “s’il vous plait, priez pour son rapide rétablissement (…) C’est un igbo…”. Voici donc les prières qu’appelaient de ses vœux les autorités gabonaises, entendues au-delà de nos frontières car au Gabon, beaucoup de citoyens présentés comme des “pseudo citoyens” ne souhaitent pas son rétablissement. C’est aussi cela le karma du destin dont évoque à juste titre IgboNative.

Laissez un commentaire
(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous pourriez également aimer