La jeune femme de son vivant

La mort semble habiter les collaborateurs d’Ali Bongo ou du moins, leur entourage. Une jeune femme gabonaise de 38 ans, a quitté le monde des vivants lundi 9 octobre dernier. Les circonstances de sa mort sont aussi floues qu’aucune enquête n’a été ouverte par les autorités gabonaises. Et pour cause l’amant de la jeune femme où elle aura trouvé la mort, est un conseiller du président gabonais Ali Bongo : Michel Stéphane Bonda.

Qu’est-il donc arrivé le 9 octobre au matin à Marie Edwige Massolo ? La jeune gabonaise filait le parfait amour avec un ancien journaliste de la télévision privée TeleAfrica, devenu conseiller d’Ali Bongo. Selon une source familiale, la jeune femme aurait été victime d’un malaise au moment où elle s’apprêtait à regagner son domicile lundi dernier.

Les circonstances de cette mort questionnent d’autant plus que le journaliste-conseiller serait membre de la loge maçonnique appelée “Panthère Noire” dirigée par Ali Bongo lui-même. Selon une source, lundi matin après avoir constaté que sa partenaire était mal en point, le conseiller d’Ali Bongo l’aurait transporté au Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angondjé, au nord de Libreville. Mais les médecins n’ont fait que constater la mort clinique de la jeune femme.

Le concubin de la victime (à droite), lors d’une cérémonie maçonnique

Le sulfureux conseiller d’Ali Bongo est depuis plusieurs années, abonné aux pages faits divers depuis sa descente professionnelle aux enfers. En effet, le journaliste avait été pendant quelques années, PDG de la prestigieuse Agence gabonaise de presse (AGP). En 2015, il avait défrayé la chronique sur une affaire de viol sur mineur de 13 ans. Celle-ci étant sa sœur cadette que le criminel sexuel hébergeait.

Ali Bongo qui semble ne s’entourer que de collaborateurs ayant déjà un passé judiciaire bien rempli, ne s’était pas ému de la condamnation pour viol de ce fameux journaliste. Avec cet énième fait divers qui endeuille encore une famille gabonaise, tout semble être fait pour que les circonstances de la mort de la jeune femme ne soient élucidées.

Affaire à suivre…

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.