Moise Bibalou Koumba

Les candidats à la présidence du Centre gabonais des élections (CGE) ont jusqu’à ce vendredi 20 avril pour se faire connaitre de la commission ad hoc mise en place dans la confusion par le ministre de l’Intérieur. Avant même d’attendre la fin de ces manœuvres politico-politiciennes, GabonScoop vous dévoile en avant-première le nom du futur président du CGE, choisi par le camp d’Ali Bongo.

Il s’agit de Moise Bibalou Koumba, actuellement en poste à l’actuelle Cour constitutionnelle, dirigée par la belle-mère d’Ali Bongo. Cheville ouvrière du régime familial des Bongo, ce magistrat est en plus d’être le candidat du pouvoir, un proche fidèle de Marie-Madeleine Mborantsouo qui lui permet depuis le retour au multipartisme, de garder un œil de lynx sur l’ensemble du processus électoral pour le camp présidentiel.

Sauf coup de théâtre de dernière minute, Moïse Bibalou Koumba est assuré de remporter ce scrutin pour assurer la pérennité du régime d’Ali Bongo à travers notamment les prochaines législatives que le gouvernement gabonais a déjà fait repoussé à deux reprises pour conserver la majorité à l’Assemblée nationale pour avaliser la nouvelle Constitution, entièrement taillée sur mesure par Ali Bongo.

Moïse Bibalou Koumba devrait donc succéder à un autre proche de Marie-Madeleine Mborantsouo, Réné Aboghe Ella, dans cette version plus soft de la CENAP. Ce d’autant qu’avec un collège spécial où Ali Bongo a réussi à faire désigner deux membres (Dosithée MOUSSAVOU et Norbert NGOUA MEZUI) au sein des représentants de l’opposition dans cette commission paritaire, le candidat choisi par la majorité est assuré d’obtenir la présidence du CGE.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here