C’est avec le même élan patriotique et la même énergie que je viens vous entretenir ce jour sur le concept de “La destruction créatrice”. Pour mieux illustrer mon propos du jour sur le renouveau politique, je suis de ceux qui pensent qu’il faut lutter contre les vieilles habitudes, les vieilles méthodes politiques tirées parfois de la mauvaise interprétation du “Prince de Machiavel” en laissant place aux nouvelles habitudes et un nouveau mode opératoire pour changer un tant soit peu la donne politique actuelle qui présente un tableau sombre.

Il est temps d’impulser une dynamique d’ensemble pour permettre aux jeunes qui seront candidats de créer une ligne de démarcation avec leurs adversaires politiques pour la plupart qui appartiendraient à la veille classe politique, et rappeler qu’en réalité notre combat se situe au delà des clivages traditionnels qui ramènent le jeu politique à un bicephalisme notoire Majorité /Opposition qui n’a que trop duré. A vrai dire, les jeunes pour la plupart appartiennent au Gabon et au camp du changement et du renouveau.

Alors “La destruction créatrice ” consiste à mettre hors d’état de nuire, tous les politiciens qui n’ont jamais rien apporté au sein de leurs localités respectives, d’extirper de la scène politique des acteurs qui ramènent la politique au faite d’occuper les postes de responsabilités dans l’administration publique et privée, ou au sein d’un parti politique. C’est à eux en réalité que s’adresse la communication de ce jour, ils seront les victimes de l’histoire et leur échec aux législatives de cette année inaugurera l’avènement d’un nouveau cycle politique avec l’émergence des nouveaux leaders dits “Jeunes”.

Pour être plus explicite et afin de permettre aux lecteurs de mieux cerner ma compréhension du sens caché du concept “La destruction créatrice” loin de moi l’idée de chasser les anciens de la scène politique sachant qu’il y’a certains parmi eux qui ont encore beaucoup à donner aux jeunes, et contribuent à leur niveau au développement et au rayonnement de leurs localités respectives. Ici il est question comme nous l’avons souligné en filigrane, de pousser à la porte de sortie tous les vendeurs d’illusions, pratiquants le charlatanisme politique et qui font dans la manipulation des consciences pour espérer s’imposer sur la scène politique nationale, et ne présentent qu’un seul et unique argument pour susciter l’adhésion des citoyens à leur vision politique “Le CV” qui constitue l’alpha et l’oméga de leur vision politique en absence des actions concrètes sur le terrain. Ces derniers vous demandent de faire confiance à leur CV politique pour être des dignes représentants de leurs populations à l’Assemblée Nationale.

Aujourd’hui avec beaucoup de recul nous comprenons pourquoi certains d’entre eux n’ont jamais été élu Député, conscient de leurs faiblesses, ils ont toujours trouvé une excuse comme quoi il “Fallait laisser la place aux autres”. C’est l’occasion pour moi d’annoncer la bonne nouvelle à tous ces blagueurs et vendeurs d’illusions invisibles que les jeunes vont vous battre avec vos propres armes. Vous devez savoir qu’il n’existe point des générations spontanées, et rien ne naît ex-nihilo “Tout se construit, se déplie et se prolonge dans le temps et dans l’espace”.

Les jeunes qui seront en face de vous, sont dotés d’une conscience historique bien qu’étant dans l’ombre ou à vos côtés pendant des années. Ces jeunes, connaissent parfaitement votre mode opératoire politique. Après ce petit tour d’horizon pour préparer les lecteurs et lectrices au thème du jour, je vais rentrer dans le vif du sujet le “Renouveau politique” n’est pas un nouveau courant de pensée futuriste ni une nouvelle idéologie politique. Le renouveau politique dont nous parlons ici est la capacité à se dépasser, à se surpasser pour s’inscrire dans une approche dynamique de la politique, cela passe à la fois par une remise en cause en jetant un coup d’oeil sur le rétroviseur de la trajectoire politique de notre pays, et nous ne le dirons jamais assez d’une certaine manière passe par un changement de paradigmes.

Le “Renouveau politique” c’est aussi la capacité pour chaque acteur politique de faire preuve de bon sens et d’intérêt général, afin de fixer le cap des objectifs et se donner les moyens pour les atteindre. Il est clair que le premier de ces moyens reste indéniablement les ressources humaines dont la jeunesse constitue un maillon fort de la chaîne si nous-nous l’approprions avec détermination. Comme on peut le voir, les jeunes et les femmes peuvent être considérés à ce juste titre comme les principaux acteurs du renouveau politique dont ils devraient aussi être les premiers bénéficiaires, parce que les jeunes et les femmes sont des composantes essentielles de la société. Mais quel renouveau pour les jeunes ?

Pourquoi les jeunes et les femmes doivent adhérer à la vision politique fondée sur le renouveau ?

Le renouveau parce qu’il met en avant garde les jeunes et les femmes. Ce renouveau apparaît comme une nouvelle pratique politique axée sur la justice sociale, le mérite, l’équité et l’excellence.

C’est la rupture avec les pratiques anciennes basées sur le tribalisme, le repli identitaire, les passes droits et le régionalisme. A la lumière de ce qui précède, je viens rapidement donner mon avis sur la thématique qui porte sur : “Suffit-il d’être jeune pour revendiquer la compétence”.

Je dirai “OUI” car les jeunes leaders politiques épousent la “Théorie de la termo-dynamique”, Il faut dire que cette théorie met l’accent sur “L’énergie et la vitesse”. Aussi les jeunes maîtrisent parfaitement les rouages politiques et arrivent à mieux cerner le contexte politique actuel qui exige adaptation et rapidité dans l’action. Les jeunes sont d’abord des agents du changement, ils sont animés par l’audace de l’espoir et caressent tous le rêve d’un Gabon plus prospère et uni. Les jeunes sont dotés de la capacités d’innovation et font preuve humilité face à certaines situations, à la différence de certains de leurs aînés qui éprouvent tout le mal du monde à pouvoir se détacher de certains vieux réflexes de la politique sous les tropiques, avec l’absence de maîtrise de soi, et le droit de réserve. Beaucoup de nos aînés politiciens parlent comme des femmes, Ils n’ont pas la capacité de géré certains secrets. En somme, le renouveau politique à mon avis sera possible si nous adoptons la théorie de “La destruction créatrice”.

Je le confirme encore ici, le renouveau politique doit être compris comme une nouvelle conception novatrice de la politique. Le renouveau c’est aussi l’utilisation optimale des compétences, des talents, des intelligences des jeunes et des femmes à côté des anciens, pour bâtir l’avenir du Gabon. Le renouveau politique dont nous faisons la promotion depuis un moment est loin d’un conflit de génération mais, une complémentarité entre l’expérience des anciens, des aînés et la vivacité, le dynamisme de la jeunesse et des femmes. C’est cette osmose qui donne à chacun la possibilité de dérouler au mieux ce qu’il sait faire face aux enjeux du moment.

Francis Edgard Sima Mba, Consultant et analyste politique, géopolitologue et Géostratège. Spécialiste en Communication et la Stratégie politique. Coach/Formateur en Leadership politique et en Intelligence stratégique

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.