Encore une histoire qui sent la bavure policière à plein nez. Ce mercredi matin, les forces de police gabonaise ont violemment pris à partie un agent de la Société gabonaise de sécurité (SGS) au terme d’un arraisonnement qui s’est terminé en affrontement. La victime grièvement blessée par la police se serait rendue coupable d’un dépassement litigieux à Awendjé.

La police gabonaise obéit-elle encore à un code de procédure ? Après avoir tenté d’interpeller un véhicule d’agents de SGS qui aurait commis un dépassement polémique au quartier Awendjé, la police après une longue course poursuite, qui s’est introduite dans les locaux de l’entreprise a provoqué des affrontements.

La suite, une rixe a éclaté entre la police et les agents de SGS. La police s’y est introduite par la force n’hésitant pas à utiliser des pistolets à impulsion électrique de type taser sur les agents de sécurité. Une victime coté SGS, a été rouée de coups par les policiers et a nécessité une évacuation du site.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.