Qui a dit qu’Ali Bongo ne pouvait pas faire des choses rapidement ? Une nouvelle preuve avec l’inauguration mardi 16 janvier du gymnase du Palais des sports devant abriter la CAN de Handball qui débute ce mercredi. Le seul hic encore une fois, est que l’oeuvre réhabilitée en seulement 8 mois est encore le fruit d’un partenariat public-privé avec une entreprise chinoise, la China State Construction Engineering Corporation (CSCEC).

Ce qui veut dire que l’Etat, au lieu de prélever des taxes pour renflouer ses caisses bien vides, est bien contraint de laisser des compagnies étrangères faire ce qu’il n’arrive pas à faire : gérer le décaissement, le suivi et le financement d’un projet d’infrastructure national. Car chaque fois qu’un fonctionnaire gabonais est présent à la manœuvre, l’argent du budget du projet prend assurément d’autres destinations qu’aucune enquête du Parquet dirigé par le très “actif” procureur de la République Steeve Ndong Essame Ndong ne saurait débusquer.

Ali Bongo s’essayant même au basket-ball lors de l’inauguration mardi du Palais des sports de Libreville

D’où la décision d’Ali Bongo de plus toucher au moindre franc s’il veut un jour que le projet convoité sorte de terre. C’est le cas de l’aéroport de Port-Gentil (Total) et de plusieurs projets d’infrastructures qui bénéficient du même dispositif. Une méthode gagnante qui permet enfin au Gabon de bénéficier de ce dont il se donne les moyens de bénéficier tant la machine du pouvoir brille par sa cupidité et par la corruption endémique qui est devenue la marque de fabrique dans l’administration publique gabonaise.

Reste désormais à connaitre le sort réservé au Panthères du Gabon de handball qui accueillent 9 autres nations sur son territoire. Le fiasco de la dernière CAN de football est toujours là pour nous rappeler que la prudence doit toujours être de mise. Espérons simplement que sportivement, la sélection nationale sera à la hauteur de cet investissement rendu prioritaire au détriment d’autres bien plus primordiaux. Comme on le dit couramment, le divertissement n’a pas de prix !

Rappelons enfin que la 23ème Coupe d’Afrique des Nations de handball seniors hommes
(CAHB) se déroulera du 17 au 27 janvier 2018 au tout nouveau gymnase de Libreville construit sur une surface totale de 15 220 m2 dont 8 000 m2 de jeux. Celui-ci offre une capacité d’accueil de 5 358 places et dispose d’installations de pointe.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.