Ivan Pambou, gabonais âgé de 27 ans, a été arrêté le 31 octobre par le commissariat de police d’Owendo, soupçonné de s’être introduit au domicile de son voisin pour le voler pendant que celui-ci se trouvait en garde à vue la Police judiciaire.

Pambou serait donc reparti du domicile ainsi visite avec un écran plat qu’il a installé chez
lui. Les faits se sont produits dans la matinée de mercredi dernier. Après 48 heures dans les locaux de la police, le propriétaire du téléviseur, en rentrant chez lui, constate la disparition de son appareil. C’est un autre voisin du quartier qui lui apprend que pendant son absence, Ivan Pambou est entré dans sa maison net en est ressorti avec un poste de télévision posé sur sa tête.

La victime décide d’en savoir davantage, en se rendant au domicile de Ivan. Quelle n’est pas sa surprise de trouver son écran plat, payé à la sueur de son front posé sur une tablette et Ivan, les pieds croisés, regardant tranquillement un film, ainsi qu’elle l’expliquera aux enquêteurs. A la suite de quoi, la police est saisie, et le suspect arrêté.

Au poste de police, Ivan passe aux aveux. Puis, il explique qu’il a agi de la sorte
parce qu’il a constaté que depuis deux jours, la maison de son voisin semblait vide et la porte entrouverte. « N’ayant pas de télévision chez moi, j’ai juste emprunté la sienne pendant son absence, pour regarder mes séries et je comptais lu lui restituer le moment venu. C’était aussi pour moi une manière de mettre son appareil l’abri des voleurs…», expliquera Pambou, l’air sérieux.

Malheureusement pour lui, ce récit n’a guère convaincu les enquêteurs. Surtout, qu’entre-temps, la victime a également signalé aux agents la disparition chez lui d’une somme de 500 000 francs et des bijoux. Ivan Pambou a nié avoir un lien avec ce vol. Toujours est-il que, en poursuivant leur enquête, les policiers ont découvert que cet individu a déjà été condamné pour des faits similaires.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.