L’inquiétude sur l’état de santé d’Ali Bongo se fait chaque jour grandissante chez de nombreux jeunes ayant obtenu leur ascension sociale que par la grâce de celui-ci. Ces jeunes emmenés par le très controversé général du mapane Gaël Koumba Ayouné ont invoqué le week-end, la sorcellerie du bwiti pour soigner Ali Bongo de sa “fatigue sévère” survenue après seulement 9 ans de pouvoir.

Qui a dit que le bwiti, rite ancestral gabonais mené par des maîtres nganga, ne pouvait pas sauver Ali Bongo ? Bien qu’hospitalisé depuis plus de 10 jours à Riyad en Arabie Saoudite, des jeunes du régime d’Ali Bongo, emmenés par leur chef Gaël Koumba Ayouné croient dur comme fer que la sorcellerie d’un temple bwiti pourrait ramener à Libreville un Ali Bongo dont les mauvaises langues disent victime d’un œdème cérébral ou encore d’un AVC.

Les maîtres nganga promettant le retour d’Ali Bongo

Ils ont donc dû dormir à la belle étoile dans la nuit de samedi 3 au dimanche 4 novembre pour pouvoir invoquer les esprits pour que ceux-ci intercèdent en leur faveur pour le retour sain et sauf d’Ali Bongo, leur bienfaiteur. A l’issue de cette nuit blanche à invoquer génies et autres esprits animistes, les ngangacomme de coutume, les auraient rassuré sur le retour d’Ali Bongo.

Espérons simplement que cette nuit de sorcellerie passée par ces jeunes puissent enfin porter leurs fruits car nombre d’entre eux sont plus qu’inquiet de leur avenir saupoudré par la gentillesse d’Ali Bongo à leur égard. Vivement que cette attente cesse et que ces jeunes des mapanes retrouvent leur bien-aimé !

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.