Pacceli Bikoro, cet artiste qui a grandement participé au clip de campagne de Jean Ping “c’est dosé”, est véritablement le prince du changement de cap en politique. Désormais, le président du FUJO traite de tous les noms d’oiseux celui qu’il adulait encore il y a quelques mois.

Heureusement, de son activisme politique éphémère, plusieurs vidéos peuvent être trouvées sur la toile. Démontrant la versatilité qui habite cet “opposant” qui chante désormais les louanges d’Ali Bongo et manie à satiété les revirements de positions politiques. Bravo l’artiste !

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.