Rien ne va plus depuis plusieurs mois à l’usine d’Owendo de la Société nationale des bois du Gabon (SNBG). Voilà déjà 5 mois que les quelques 250 employés de l’entreprise ne perçoivent plus de salaires. L’entreprise autrefois fleuron de l’économie gabonaise, traverserait une période difficile selon nos informations exclusives.

Conséquence de la crise économique que traverse le Gabon ou mauvaise gestion de l’entreprise, le climat est plus que morose pour les salariés qui doivent tirer le diable par la queue pour boucler leur fin de mois et régler des dettes qui s’alourdissent au fils des mois.

Et ce n’est pas l’absence remarquée du directeur de l’entreprise de son poste depuis plusieurs jours qui serait de nature à apaiser les tensions. Les agents en colère pourrait dès la semaine prochaine sortir du bois pour signifier leur mécontentement si aucune solution n’est trouvée dans l’intervalle.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here