Ali Bongo n’aurait toujours pas recouvré l’usage de la parole depuis son AVC. Une situation qui l’handicape malheureusement pour pouvoir tenir dans quelques jours le traditionnel discours à la nation, à la veille de l’année 2019. Un handicap que ses fervents conspirateurs du palais du bord de mer de Libreville tentent de palier en son nom.

Selon nos informations, plusieurs humoristes gabonais ont été approchés pour suppléer à la voix encore manquante d’Ali Bongo dans ce futur manège présidentiel. Parmi ceux choisis et encore en test figure en bonne place l’humoriste Omar Defunzu, un des soutiens de la première heure d’Ali Bongo depuis 2009.

Omar Defunzu appelé à la rescousse de son ami Ali Bongo

Selon le stratagème élaboré en place par les tenants du pouvoir, l’humoriste devrait faire la voix qui jusque-là fait défaut au président gabonais. Une situation plus que cocasse vu que ne parlant pas, on se demande bien qui dirige le Gabon depuis le 24 octobre.

Une question épineuse à laquelle la présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mborantsuo, et belle-mère du président qui pourrait tout perdre a toute réponse : indisponibilité temporaire ! Reste donc à savoir combien de temps durera cette “indisponibilité” et surtout de qui le gouvernement d’Issoze Ngondet reçoit-il ses instructions depuis lors ?

Affaire à suivre…

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.