En Afrique on le sait, la mort ne vient jamais de loin. Cela se confirme donc avec l’affaire Complément d’enquête où les conseillers en communication d’Ali Bongo et ses « amis » fidèles lui ont recommandé de participer à l’enquête de France 2. Parmi ses « amis » qui lui veulent du bien, figure Bilie By Nze qui a soutenu le projet de reportage devant Ali Bongo, nous confie une source présidentielle.

Bilie Ny Nzé voudrait-il en finir avec Ali Bongo ? La question se pose depuis jeudi soir au Palais du Bord de mer après la diffusion d’un reportage accablant de France 2 sur travers de la vie d’Ali Bongo. Parmi les instigateurs et promoteurs de cette manœuvre de communication ratée, l’on note l’infatigable vouvouzeleur : Alain Claude Bilie By Nze.

En sa qualité de ministre de la Communication, Bilie By Nze a été le premier du cercle fermé d’Ali Bongo à être entré en contact avec les équipes de France 2. Il aurait ensuite fait des pieds et de mains pour leur arrivée au Gabon. L’aurait-il fait à dessein ? En serait-il l’un des savants complices des ennemis extérieurs d’Ali Bongo ? S’est-il, lui aussi, fait avoir par les journalistes ?

Autant de questions qui taraudent désormais les soutiens d’un président sali et blessé par la ribambelle de révélations salaces sur l’enrichissement illicite de sa famille, son train de vie dispendieux et sa réélection dans le sang d’août dernier.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here