Le Gabon est décidément un pays hors-norme où les politiciens au pouvoir se sucrent allègrement sur le dos du peuple. C’est ce que révèle un compte-rendu d’audience d’un ancien ministre d’Ali Bongo, Magloire Ngambia, poursuivi pour corruption.

Interrogé sur l’origine des fonds ayant servi à la construction d’une de ses villas haut standing dans la ville d’Akiéni (Haut-Ogooué) d’une valeur de 120 millions, le ministre déchu a indiqué qu’il percevait durant son poste de ministre de l’économie un salaire mensuel de 500 millions de FCFA soit 760.000 € par mois !

Un salaire qui donnerai le tournis mais qui montre bien l’opulence insolente dans laquelle baigne les hauts responsables de l’Etat gabonais. Rappelons que le gouvernement d’Ali Bongo comporte plus de 40 ministres. Ce qui fait une masse salariale d’au moins 20 milliards par mois pour payer les collaborateurs d’Ali Bongo.

On comprend mieux qu’avec autant d’argent à la clé, la famille Bongo ne veuille aucune céder le pouvoir démocratiquement car elle verrait son train de vie dispendieux s’écrouler comme un château de carte. Ce d’autant que Ngambia n’est pas le mieux payé de ce gouvernement pléthorique.

Si un ministre de l’Ecominie touche un salaire de 500 millions mensuel, reste à imaginer le salaire d’Ali Bongo au pouvoir après la mort de son père. Le mari de Sylvia Bongo pourrait donc aisement toucher plus de 2 milliards par mois, nous confie une source.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here