Omar Bongo qui a légué le Gabon à son fils à sa mort, était un brillant polyglotte. L’homme qui a installé le régime du parti unique au Gabon et gouverné tant bien que mal son “peuple” durant 42 ans, savait inexorablement parler les langues africaines de la sous-région.

Certaines mauvaises langues affirmaient même qu’il n’était pas lui-même Gabonais mais plutôt Congolais d’origine. Ces rumeurs ne l’ont jamais empêché de manier la langue de ce pays voisin à la perfection. La preuve en vidéo aux cotés de son beau-père, Denis Sassou-Nguesso, un autre brillant dictateur sous-régional :

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here