Ali Bongo avait certes promis 5.000 logements par an aux Gabonais en 2009, il en a fait sortir de terre à peine une centaine au bout de 8 ans. Un travail herculéen qui démontre de la valeur de la parole présidentielle d’Ali Bongo. Les logements sociaux, parmi les rares d’Agondjé dans la ville d’Akanda en tout cas, ont pris l’eau comme le montre ces images prises hier matin.

On le voit, les pluies incessantes qui s’abattent sur la capitale gabonaise n’épargnent en rien ce joyau présidentiel désormais sous les eaux des pluies diluviennes ! Les preuves toutes en images :

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.