Absent du territoire national depuis samedi 4 juin, Ali Bongo ne semble pas pressé de regagner le Gabon. Après sa participation à la conférence des Nations Unies sur les océans et l’humiliation essuyée à New-York, Ali Bongo a voulu se changer les idées en rejoignant son ami marocain Mohammed VI.

C’est au Maroc tout ce week-end qu’Ali Bongo est allé cherché du réconfort après les hués et la hargne que lui ont opposé les opposants gabonais à New-York. Cerise sur le gâteau, Gabon télévision avait même déjà annoncé sa mort. Une prémonition qui en dit long sur les nombreux ennuis et le karma du président « élu » par la Cour constitutionnelle qui doit pour se maintenir au pouvoir, utiliser chars et militaires pour interdire toute manifestation hostile au Gabon.

Un séjour américain survolté pour Ali Bongo

Bon retour à Ali Bongo qui malgré avoir essayé de s’offrir un déjeuner avec le président français Emmanuel Macron, n’aura rien eu de son séjour à l’étranger si ce n’est ce prix inutile et « écologique » remis à la hâte par l’équipe de la WCS en échange d’une forte rétribution financière de 2 milliards de F.CFA

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here