Le patron de Mika-services, Alain Claude Kouakoua (d.), inspectant une voie secondaire, en préŽlude ˆ la reprise de l'améŽnagement des voiries urbaines dans la commune de LambaréŽnéŽ.

L’entreprise Mika Services a été retenue par appel d’offres pour exécuter les travaux de réhabilitation des voiries de la ville de Lambaréné. Ces travaux, d’un montant de 10 milliards de francs, financés grâce au pétrole gabonais, à travers la Provision pour investissements diversifiés (PID), consistent à enrober 8 km de linéaire à travers la ville du Grand Blanc, à réhabiliter, sur instructions du président Ali Bongo Ondimba, 5 kilomètres de la route nationale partant du carrefour hôpital Albert-Schweitzer au stade de football Jean-Koumou. Les deux ponts de Lambaréné sont également concernés par ces travaux.

 » Les enrobés (goudron, NDLR) des ponts d’Isaac et d’Adouma commencent à véritablement se dégrader, y compris les barres de protection qui n’existent plus par endroits. L’autre œuvre consiste à mettre une nouvelle couche d’enrobé, tout en procédant au renforcement des barres de sécurité situées au niveau latéral des ponts », nous a confié Sept Ossi, directeur d’exploitation de Mika Services.

Lambaréné, ville touristique par excellence de notre pays, changera donc de visage d’ici le mois de décembre 2015. La volonté du chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, de voir toutes les provinces du pays se développer, chacune à son rythme, est ferme. N’a-t-il pas déclaré vendredi dernier, à Lambaréné, lors de sa tournée républicaine, qu’  » on va changer Lambaréné » ?

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here