Le futur père de l'enfant de sa belle-soeur

Alain Koumba Maganga, la quarantaine, vient de s’ajouter à la longue liste de prédateurs sexuels gabonais. L’homme pourtant en couple avec la grande sa sœur de la victime, aurait allègrement abusé de sa petite belle sœur de 15 ans vivant depuis avec le couple.

Les faits se sont déroulés à Grand-Village, un quartier du premier arrondissement de Lambaréné. Le pot au rose aurait été découvert par les proches constatant la grossesse précoce de la gamine. Alain Koumba Maganga a aussitôt été déféré devant le procureur de Lambaréné, le mardi 24 janvier dernier, par les agents de la Police d’investigations judiciaires (Pij).

Ce compatriote de 44 ans, chauffeur au Centre de traitement ambulatoire (CTA) local, a lui-même élevée la jeune belle-sœur. Le père de famille aurait pris l’habitude de profiter
des déplacements de sa femme, pour avoir des rap-ports sexuels avec sa petite belle-sœur. Autrement dit avec sa fille, en tant que son père nourricier.

Courant janvier dernier, l’entourage du couple remarque stupéfait des changements morphologiques majeurs, qui dissimulent à peine la grossesse que porte la gamine de 15 ans. Il est trop tard pour envisager une quelconque interruption volontaire de grossesse (IVG), car la parturiente en devenir est presque à terme. A la question de savoir qui l’a mise dans cet état, le nom de son beau-frère est vite lâché. Dans les heures qui suivent, une plainte est déposée à l’encontre du mis en cause à l’antenne de la Police d’investigations judiciaires de Lambaréné.

Le lundi 23 janvier dernier, Alain Koumba Maganga est donc mis aux arrêts. C’est en détention préventive qu’il apprendra, sans doute, la naissance du bébé à palabres.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here