Bruno Ben Moubamba viré du gouvernement par la seule volonté des “hommes du président” Ali Bongo, a de quoi se consoler. Après sa grève de la faim qui n’aura finalement eu aucune incidence sur la vitalité de l’Etat-PDG, qu’il appelait à son “démantèlement”, notre double docteur de la politique gabonaise, a regagné la France de son épouse Virginie.

Bruno Ben Moubamba, l’ancien vice premier ministre restera assurément un homme incompris. Après avoir été nuitamment viré du gouvernement de son ami Ali Bongo, l’ancien VPM est toujours sans boussole politique. Pour se redonner de l’envergure, l’homme avait sillonné la Nyanga et la Ngounié avant de se résoudre à faire une grève de la faim le 1er novembre au soir.

Le chantre du “Gabon d’après”, malgré avoir passé une seconde grève de la faim inaperçue et surtout bling-bling avec des voyages à l’étranger durant la même période, Moubamba a donc préféré fuir ce pays qui ne le comprend visiblement pas non plus. Ce d’autant que ses démarches mal inspirées seraient guidées par ce qu’il nomme la “Providence”.

Le couple Moubamba se la coule douce en France

C’est donc le 9 décembre que le gréviste de la faim, a mis un terme à son jeûne “pour la Nation”. Depuis, l’homme politique a regagné la France où l’attendait son épouse et leurs enfants. Rappelons que Virginie qui s’était installée au Gabon depuis la nomination de son mari, a vite fait de regagner la France. Ce, depuis que son mari n’y avait plus aucune responsabilité politique officielle.

Ainsi, notre opposant national a passé les fêtes de fin d’année à la montagne près de sa belle famille française, loin de l’animosité politique gabonaise et de ce pays qui lui visiblement aussi tourné le dos. Mais notre bi-docteur ne décolère pas. Il prépare désormais son grand retour pour les législatives prévues en avril. Moubamba veut se faire élire député du Gabon après deux échecs consécutifs lors des présidentielles de 2009 et 2016.

Bravo, bi-docteur ! Et bon séjour en France !

 

 

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.