L'affiche de l’événement PDG à Leconi

La campagne pour la présidentielle pour le candidat sortant Ali Bongo est loin d’avoir livrée son lot d’originalité et de mesquinerie. A Léconi, dans le Haut-Ogooué, le coordinateur de campagne d’Ali Bongo, Jean Pierre Oyiba, est allé jusqu’à inventer des soirées dansantes dès 19h au Léconi Palace avec pour droit d’entrée : la carte d’électeur.

Une innovation politico-scénique dirait-on, qui masque pourtant mal la fébrilité du camp Ali Bongo qui veut à travers des spectacles de divertissement, prendre possession des cartes d’électeurs des citoyens pour en faire assurément des outils de fraude électorale. Si ce n’est de les convaincre moyennant des sommes d’argent pour que ceux-ci leur laissent la carte permettant de voter.

Sinon comment comprendre que pour divertir les jeunes gabonais de Leconi avec des artistes « venus d’ici et d’ailleurs », l’on soit réduit à exiger une carte d’électeur ? Comme quoi les organisateurs de cet événement la JEPA, l’UJPDG et l’hôtel Leconi Palace ne font définitivement rien pour rien. Sauf à tenter de faire re-élire un homme dont le bilan vanté pourtant comme reluisant, ne suffirait aucunement à rallier un quelconque suffrage en sa faveur.

On aura définitivement tout vu dans cette campagne présidentielle coté Ali Bongo !

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here