Aujourd’hui nul ne doute que cette légion étrangère qui se dit gabonaise, est présente sur le territoire pour amasser au maximum et aller investir dans leur pays respectif. Depuis le début de la présidentielle, nous sommes surpris de constater l’absence chronique de Seydou kane,  Liban Souleyman,  Accrombessi Maixant entre autres dans les média publics et privés pour venir défendre le bilan d’Ali Bongo.

 
Comme à leur habitude,  ils préfèrent exposer les Gabonais tels que Billie Bi Nze, Opiangat,  Denise Mekame etc.  Pour faire cet exercice. Pourquoi se mettent-ils tapis dans l’ombre durant cette période électorale ? Ont-il peur de voir la foudre de Nkembo s’abattent sur eux ?

Leur rôle se limite-il qu’à piller les caisses de l’état, faire les placements dans les paradis fiscaux et verser leurs poudres maléfiques dans les artères de la capitale pour apaiser la tension des Gabonais le jour du scrutin ?
Les Gabonais aimeraient aussi écouter Seydou Kane, l’Einstein de l’Afrique (pour reprendre les propos de Robert Bourgi) défendre le bilan d’Ali Bongo.  Le même constat doit se faire pour Maixant Accrombessi, le véritable chef de l’Etat gabonais dont Ali Bongo n’est rien d’autre que le directeur de campagne.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here