Le document montrant la demande d'explication adressée aux policiers absents des meetings d'Ali Bongo

La présidentielle gabonaise est loin de rimer avec liberté d’expression pour les forces de police. Dans un courrier adressé à plusieurs policiers gabonais, le commandant Soter Katsoulanga exige des explications sous 48h de leur absence des « meeting du chef de l’Etat » !

Une confusion des genres qui montre bien l’emprise que souhaite avoir Ali Bongo sur les électeurs policiers au point non seulement d’exiger leur présence à ses meetings pourtant candidat comme ses adversaires.

Cette document confirme bien l’obligation faite par les différents état-major des forces de police de contraindre les agents publics à assister aux différents meetings du président-candidat en civil. Une autre façon de prouver l’existence d’un Etat de droit au Gabon.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here