Une photo prise ce matin, montrant des militaires en civil se rendant au meeting du président sortant

Le meeting de lancement de la campagne du candidat Ali Bongo promet du beau monde dont certains sommés d’y être ! On vient d’apprendre que les militaires, les policiers et autres gendarmes ont été contraint de venir faire le nombre en civil au meeting du candidat sortant Ali Bongo de ce samedi au stade d’Agondjé de Libreville.

S’ils ne s’exécutaient, ceux-ci recevraient des sanctions de la part de leur hiérarchie qui souhaite que le meeting de lancement du président sortant soit une parfaite réussite en mobilisation. Le rassemblement de ceux-ci s’est fait ce matin à 11h pour le partage des tee-shirts à l’effigie d’Ali Bongo avant d’être transportés sur le lieu du meeting.

Voici un autre bel exemple de l’égalité des chances entre les candidats à cette présidentielle gabonaise. L’un peut s’assurer de la fidelité des agents de l’Etat, les autres devront se battre à la régulière contre un président qui définitivement ne respecte pas les règles du jeu démocratique.

La photo complète
La photo complète

 

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here