Ali Bongo est un président généreux et connu pour sa trop grande philanthropie. Alors que les épreuves du baccalauréat devraient commencer incessamment au Gabon, on vient d’apprendre que le président gabonais, qui lui-même a eu ce diplôme par téléphone, songerait à en faire profiter toute la jeunesse gabonaise cette année.

Ce ne sera pas la première fois qu’Ali Bongo intervient pour donner plus de chances aux futurs bacheliers passant cet important examen de fin du secondaire. En 2014, Ali Bongo avait fait même organiser une 3e session de rattrapage pour permettre de repêcher encore plus de recalés aux différentes épreuves écrites de cet examen national.

Cette fois, nous a confié une source présidentielle, la manœuvre pourrait donc être simplifiée : lui adresser un message de soutien par SMS à un numéro qui sera dévoilé la veille des délibérations incluant le numéro d’examen du candidat au bac. Le président gabonais appellera ensuite, lui même, l’office national du bac pour plaider la réussite des candidats les plus méritant.

Une bonne action pour ce fils de président qui avait obtenu en 1977 son baccalauréat grâce à un appel qu’avait donné Omar Bongo à la cellule Afrique de l’Elysée. C’est convaincu que tous les gabonais sont les héritiers d’Omar Bongo que le président-bienfaiteur, s’apprête à l’emboîter le pas, lui qui a toujours su voler à son secours dans des moments difficiles de sa tumultueuse vie scolaire.

Laissez un commentaire

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here